Tout ne se passe pas toujours comme prévu

Un préservatif déchiré peut être dû à une mauvaise utilisation ou à un défaut du produit. Si tel est votre cas, vous pouvez éviter que cet imprévu entraîne une grossesse.

Que faire ?

Pas de panique. Des solutions de contraception existent.
PRÉSERVATIF DÉCHIRÉ ?
PRÉSERVATIF DÉCHIRÉ ?

La contraception d’urgence : la pilule du lendemain

Comme son nom l’indique, cette pilule contraceptive d’urgence se prend le lendemain d’un rapport sexuel non protégé. Elle contient des hormones visant à empêcher une grossesse. Il faut la prendre dans les 24 heures qui suivent un rapport non protégé et idéalement dans les 12 heures. Étant donné qu’elle contient une dose d’hormones plus élevée que la pilule standard, une prise régulière est à proscrire.

La contraception d’urgence : le stérilet au cuivre

Moyen de contraception à action prolongée qui ne contient pas d’hormones, le stérilet au cuivre contient des ions de cuivre qui immobilisent les spermatozoïdes et empêchent la nidation de l’ovule dans l’utérus. S’il est inséré dans les cinq jours qui suivent un rapport sexuel non protégé, il peut servir de moyen de contraception d’urgence. Le stérilet au cuivre pourra ensuite rester en place pendant 5 à 10 ans afin d’empêcher une grossesse.

Dépistage des infections sexuellement transmissibles

Le préservatif est conçu pour empêcher une grossesse et pour protéger des infections sexuellement transmissibles. En cas de déchirure, un dépistage est vivement recommandé aux deux partenaires.

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION

Si un préservatif déchiré vous fait songer à d’autres moyens de contraception, voici quelques options à envisager.

LE STÉRILET AU LÉVONORGESTREL

Un petit T en plastique flexible qui libère un progestatif en continu pendant 3 à 5 ans. Il est inséré, sur ordonnance, dans l’utérus par un médecin.

LE STÉRILET AU CUIVRE

Un petit T en plastique entouré d’un fil au cuivre. Il est inséré, sur ordonnance, dans l’utérus par un médecin. Il empêchera les grossesses pour une durée de 5 à 10 ans.

L’IMPLANT CONTRACEPTIF

Un petit bâtonnet en silicone flexible qui diffuse une hormone. Il restera en place jusqu’à 3 ans. Il est inséré sous la peau, dans le haut du bras, par un médecin.

L’INJECTION CONTRACEPTIVE

Une injection contenant un progestatif. Elle est administrée par un médecin tous les 3 mois.

BESOIN DE CONSEILS ? CONSULTEZ VOTRE MÉDECIN

Prenez rendez-vous avec votre médecin pour un accompagnement personnalisé.

Doctor CTA
Doctor CTA