Il faut savoir que cela peut nous arriver à toutes.

Les variations de cycle n’ont rien d’anormal. Même si vos règles sont habituellement très régulières, de nombreux facteurs peuvent entraîner un retard : grossesse, stress, perte ou prise de poids soudaine, etc. Si vous avez récemment eu un rapport sexuel non protégé ou si votre moyen de contraception n’a pas fonctionné comme prévu, voici quelques éléments à prendre en compte.

Que faire ensuite ?

Lorsque vous avez un retard de règles, vous pouvez être enceinte. Voici quelques conseils à suivre.
RÈGLES EN RETARD ? L’ATTENTE EST PÉNIBLE
RÈGLES EN RETARD ? L’ATTENTE EST PÉNIBLE

Règles habituellement régulières

Si vous connaissez votre période de fertilité, il vous sera plus facile de déterminer si vous avez un retard de règles à cause d’une grossesse. Vous pouvez vérifier le risque de grossesse dès le premier jour de retard des règles. Un résultat positif sera plus fiable qu’un test négatif. Ne faites pas confiance à un résultat négatif.

Règles habituellement irrégulières

Vous pouvez vérifier s’il s’agit d’une grossesse au plus tôt trois semaines après un rapport sexuel non protégé ou potentiellement non protégé. Un résultat négatif peut ne pas être fiable. Vérifiez à nouveau après une semaine ou consultez votre médecin.

Vos doutes persistent

Si vous avez un retard de règles et que vos doutes persistent, consultez votre médecin.

AUTRES CAUSES DE RETARD

Vos règles peuvent avoir du retard pour bien d’autres raisons qu’une grossesse. Faites le point avec votre médecin si vous pensez qu’un ou plusieurs des facteurs suivants s’appliquent à vous :

Stress

Le stress peut rendre vos règles plus longues ou plus courtes, et même les faire disparaître complètement. Si vous pensez qu’une source de stress perturbe votre cycle, essayez des techniques de relaxation et consultez votre médecin si vos règles ne réapparaissent pas.

Activité physique

Une activité physique intense peut perturber le taux d’hormones qui déclenchent les règles. Si vous pensez que votre retard de règles est dû à votre programme d’entraînement, consultez votre médecin.

Perte ou prise de poids

Une perte ou une prise de poids soudaine peut perturber le taux d’hormones dans votre organisme, avec pour conséquence un retard de règles. Si votre poids a soudainement changé, mieux vaut consulter votre médecin.

Contraception à action prolongée

Si vous utilisez un moyen de contraception à action prolongée, la régularité de vos règles peut en être affectée. Certains contraceptifs peuvent par exemple raccourcir, diminuer ou interrompre complètement vos règles. Ces moyens de contraception peuvent être une cause d’irrégularité, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Dans tous les cas, il convient de consulter votre médecin si vous avez des questions.

Problèmes de santé

Un problème de santé peut perturber le fonctionnement de vos hormones et entraîner une irrégularité du cycle. Ceci est valable pour les affections de courte ou de longue durée. Si vous avez un problème de santé accompagné d’un retard de règles, le mieux est de consulter votre médecin.

Préménopause

La préménopause se caractérise souvent par un cycle irrégulier et des règles de moins en moins fréquentes. La nature des règles change aussi : elles sont plus légères ou plus abondantes. La fertilité ne disparaît pas tout de suite, le risque de grossesse reste donc présent.

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION

Si vous avez récemment arrêter votre contraception habituelle et qu’un retard de règles vous inquiète, ou si votre contraception ne convient plus à votre mode de vie, voici quelques suggestions à envisager :

LE STÉRILET AU LÉVONORGESTREL

Un petit T en plastique flexible qui libère un progestatif en continu pendant 3 à 5 ans. Il est inséré, sur ordonnance, dans l’utérus par un médecin.

LE STÉRILET AU CUIVRE

Un petit T en plastique entouré d’un fil au cuivre. Il est inséré, sur ordonnance, dans l’utérus par un médecin. Il empêchera les grossesses pour une durée de 5 à 10 ans.

L’IMPLANT CONTRACEPTIF

Un petit bâtonnet en silicone flexible qui diffuse une hormone. Il restera en place jusqu’à 3 ans. Il est inséré sous la peau, dans le haut du bras, par un médecin.

L’INJECTION CONTRACEPTIVE

Une injection contenant un progestatif. Elle est administrée par un médecin tous les 3 mois.

BESOIN DE CONSEILS ? CONSULTEZ VOTRE MÉDECIN

Prenez rendez-vous avec votre médecin pour un accompagnement personnalisé.

Doctor CTA
Doctor CTA